Qui est Arnould Galopin ?

galopin040Arnould Galopin est né en 1863 à Marbeuf, dans l’Eure, où son père est alors instituteur.

Il débute ses études au lycée Corneille à Rouen et les termine à Paris où sa famille s’est installée.

Après son service militaire, il devient maître répétiteur puis s’oriente vers le journalisme, qu’il exercera pendant une dizaine d’années, notamment pour La Nation et Le Soir.

Puis il se tourne vers les lettres et publie en 1903 un premier livre, Les Enracinées, et débute son premier feuilleton dans La Vie Populaire : L’Espionne du Cardinal, roman de cape et d’épée.

Il enchaîne avec La Petite Loute, ouvrage sentimental, et prend la relève de Henry de la Vaulx pour écrire les fascicules de Cent Mille Lieues dans les Airs.

Le Docteur Oméga paraît en feuilleton en 1906 dans la revue Mon Beau Livre. Le succès est important et Galopin est surnommé « Le Jules Verne Moderne ».

Les publications vont alors se succéder sans discontinuer, et pendant trente ans Arnould Galopin va vivre « l’Aventure au quotidien », pour le plus grand plaisir de ses lecteurs, adultes et adolescents.

Nombre de ses romans sont publiés en feuilleton dans Le Journal et Le Petit Journal, quotidiens nationaux à grand tirage.
Après avoir travaillé pour Fayard et Tallandier, il se met au service de Albin Michel qu’il ne quittera plus, et avec qui il entretiendra sa vie durant, des relations confiantes et chaleureuses.

Auteur d’une centaine d’ouvrages. Galopin a touché à tous les genres : historique, maritime, anticipation, sentimental, policier et aventure.
Dans son œuvre, les enfants ont beaucoup compté puisqu’il leur a apporté 2500 fascicules représentant 28000 pages d’aventures de toutes sortes.

Arnould Galopin décède brutalement en décembre 1934, mettant fin à une production littéraire populaire dans laquelle il essayait d’apporter bonne humeur et distraction, dans un style vivant et de qualité.