On parle d’Arnould Galopin

Dans les medias

Magazine du Val d'Oise de juillet 2014

magazine-valdoise-juillet-2014

Dorothée HENRY, spécialiste d’Arsène Lupin

Dorothée HENRY, spécialiste d’Arsène Lupin, qui a publié très récemment 2 ouvrages qu’il faut avoir lus : - Arsène Lupin et Cie – Les Gentlemen Cambrioleurs, - Le Retour du gentleman cambrioleur s’est aussi intéressée à Arnould Galopin (contemporain de Maurice Leblanc ne l’oublions pas) et parle sur son blog de la biographie parue en 2013. https://arsenelupinetlesautres.wordpress.com/2014/02/09/arnould-galopin-illustre-inconnu/

Carnet de lectures de Michel Marmin dans la revue Eléments avril-juin 2013

[ ….] Au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle il y a eu une littérature populaire française talentueuse, inventive, généreuse, virile, instructive. Pierre Chevallier a consacré un formidable ouvrage à l’un des champions de la catégorie : Arnould Galopin . Le prolifique romancier a œuvré dans tous les genres, du roman de cape et d’épée au roman policier, en passant par la science-fiction. Il était en somme le fils d’Alexandre Dumas, d’Emile Gaboriau et de Jules Verne. De Galopin, je n’avais personnellement lu, assez récemment d’ailleurs, que Le Sergent Bucaille, mémoires imaginaires d’un soldat de Napoléon. Je puis assurer que l’épopée impériale n’a pas inspiré beaucoup de livres aussi vivants, aussi émouvants et aussi bien sentis que celui-ci. J’en ignorais l’existence lorsque j’ai écrit mon Napoléon au-delà de la légende, car je l’aurais cité au même titre que Le Conscrit de 1813 d’Erckmann-Chatrian . Le livre de Chevallier est à la fois savant et modeste. Savant, il l’est par sa documentation prodigieuse, par la précision de ses informations. Quant à la modestie de Chevallier, elle consiste à ne pas se faire valoir en se livrant à des exégèses aventurées. C’est une grande qualité. Il y a aussi de superbes reproductions de couvertures en couleurs […]

Article de Manuel Hirtz dans The Adamantine, littératures écrites et dessinées, sur internet

Pierre Chevallier nous propose, à l’occasion des 150 ans de sa naissance, un portrait du grand romancier populaire Arnould Galopin, qui fut l’un des plus prolifiques épigones de Jules Verne. Cette scrupuleuse recherche biographique et bibliographique s’appuie notamment sur l’études des archives de l’éditeur Albin Michel Dans les premières années, Arnould Galopin œuvre souvent en collaboration avec le Comte Henry de la Vaulx ; il collabore aussi avec le Capitaine Danrit. Plus étonnant, l’ouvrage de Pierre Chevallier nous apprend que Galopin fut de façon anonyme le collaborateur de Louise Michel pour ses Souvenirs et Aventures de ma vie Au milieu d’une mine de renseignements de première main, l’ouvrage propose 30 pages de hors texte couleur qui feront la joie de l’amateur de vieux papiers. On regrettera l’absence d’index et les ouvrages secondaires cités sans date ni nom d’éditeur, ce qui n’ôte rien au sérieux du travail.

Nos lecteurs témoignent

RD – AaAd – documentaliste régional

Je suis stupéfait par le résultat de vos recherches, que ce soit par la quantité d’informations traitées et analysées ou la façon dont vous les avez mises en scène. J’ai beaucoup apprécié également, iconographie oblige, les éléments graphiques placés au centre du volume et qui ont éveillé des souvenirs de documents possédés autrefois par mon père.

CB – Paris – chroniqueur littéraire

Oui, j’ai vraiment aimé le livre. Très vivant. Vous avez su transmettre votre plaisir pour Galopin, l’homme et l’écrivain. A dit dans sa chronique diffusée sur Radio France : Chevallier est le conteur disert d’une carrière littéraire entièrement vouée au roman d’aventures. Outre une bibliographie minutieuse de près de 50 pages, des documents inédits enrichissent le portrait d’un homme d’esprit qui méritait bien son patronyme.

CM – BEA - Chercheur en littérature

J’ai acheté votre livre samedi et l’ai lu d’une traite. On peut dire qu’avant vous Galopin n’était qu’une silhouette et que grâce à vous il a désormais un visage. Vous avez eu raison de publier : on attendait votre biographie depuis des années et différer n’aurait pas forcément permis d’aboutir à un travail plus complet. Galopin sort enfin de l’obscurité, il revit grâce à vous. Merci.

DET – AIX

Je viens juste de finir votre livre et suis littéralement béat devant le montant de recherches que cela implique. De plus votre présentation est fort attrayante. Un bon point supplémentaire concernant la qualité de l’iconographie. Encore une fois un grand bravo et aussi un grand merci.

JPD –ILM - Chercheur en littérature – auteur d’ouvrage et d’articles spécialisés

Un grand bravo pour votre livre que j’ai dévoré, et qui m’a appris beaucoup de choses sur Galopin. Il est très vivant et on peut le prendre par plusieurs bouts.

GP – SMM – Ecrivain de réputation internationale

Permettez-moi de vous adresser mes plus vives félicitations pour le travail extraordinaire que vous avez accompli. Belle érudition… Vous êtes le spécialiste de Arnould Galopin. Comment ne pas être impressionné par la somme d’informations que vous avez recueillies. Et lisant sous votre plume la découverte que vous avez faite du petit-fils de notre héros, cela me rappelait les bonheurs d’enquête que j’ai moi-même éprouvés, naguère. Je vous ai lu avec grand plaisir, nul doute que je vous relirai bientôt avec la même satisfaction.

PA – MLB – Auteur

Bien reçu votre ouvrage sur sieur Galopin. Quel travail ! Vous avez du trimer pendant quelques années afin de recenser et mettre en place toutes ces informations ! Les études sur la littérature populaire du XXe siècle et ses illustrateurs se font rares…

JPF – LAC – Retraité, passionné de lecture

Toutes mes félicitations pour votre ténacité et le résultat obtenu. C’est un ouvrage magnifique avec des photos superbes. Je vois qu’il me manque pas mal de livres, dommage qu’ils ne soient plus en vente !

FSM – OR – Chercheur en littérature populaire – dessinateur

J’ai bien reçu votre livre et l’ai aussitôt parcouru. Je mesure l’étendue du travail (plutôt plaisant) qu’il me reste à faire avant de prétendre connaître cet auteur mais je ne doute pas qu’avec votre aide cette tâche me sera des plus agréables. Encore bravo pour votre travail et votre érudition.

GB – BO – Amateur de littérature populaire – Collectionneur

Elle vient de paraître cette étude sur Arnould Galopin, magistralement réalisée par Pierre Chevallier. Très détaillée, bien illustrée, avec une biographie précise qui comporte même un petit dictionnaire des illustrateurs. C’est l’ouvrage dont on rêvait !

AC - MAR - Libraire

Je vous remercie d’avoir transformé votre plaisir de collectionneur en travail concret. Je diffuse la nouvelle de la parution du livre à mes clients, et le fait savoir aux libraires

JS – CSC – Libraire et amateur de littérature populaire

Je vous adresse mes félicitations pour ce beau travail qui va me permettre de découvrir des facettes méconnues de cet écrivain. Ce sont quelques belles soirées de lecture en perspective ! ........ J'ai commencé à lire ce week-end votre ouvrage. Passionnant !

DC – AM – Enseignant

J’ai commencé à lire le livre sur Galopin en rentrant jeudi. Sans attendre, je tiens à te dire que c’est du beau travail ! Je lui souhaite bien du succès

GM – LH – Chercheur en littérature populaire

Votre bouquin est absolument formidable, je le dévore à belles dents. Impossible d’y trouver la moindre chose à redire ! Un travail colossal ! J’ai fait circuler la nouvelle de sa parution.

Outre les nombreux acheteurs individuels, l’ouvrage a également intéressé :

  • des bibliothèques en France, en Belgique et en Allemagne,
  • la Bibliothèque du Congrès à Washington, la New York Public Library,
  • l’Université de Columbia, l’Université de Toronto,
  • etc.